Accueil » Centre de ressources » Veille » Veille sur les facteurs d’environnement » Canada : Les investisseurs veulent des informations sur (...)

Canada : Les investisseurs veulent des informations sur le changement climatique

  • noter cet article

jeudi 19 février 2009, par Jean-Claude Cohen


Canada (Marketwire) Investisseurs institutionnels, banques, agences de notation, compagnies d’assurances, courtiers en valeur mobilières et autres parties prenantes, tous recherchent de plus en plus des informations pertinentes sur le bilan carbone des entreprises et les effets du changement climatique sur la performance et les perspectives d’avenir de celles-ci.

En effet, de nombreuses questions se posent.

Ainsi, à mesure que les entreprises chercheront à acquérir ou à mettre au point de nouvelles technologies et des processus novateurs visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) ou à améliorer leur efficacité énergétique, certaines réussiront-elles à en tirer un avantage concurrentiel ?

Les entreprises sont-elles préparées à des phénomènes météorologiques violents qui pourraient gêner les télécommunications, causer des pannes de courant, perturber les transports et rompre la chaîne d’approvisionnement ?

Quel effet les réglementations publiques visant à associer un prix au carbone auront-elles sur les perspectives financières ?

Les entreprises sont-elles touchées par des mesures visant la réduction des émissions de GES tout au long de la chaîne d’approvisionnement ?

Pour répondre à une demande croissante de lignes directrices sur les informations à fournir par les entreprises au sujet du changement climatique, les Comptables agréés du Canada ont publié un nouveau document, intitulé Améliorer son rapport de gestion : Informations à fournir sur le changement climatique.

Les indications qu’il contient aideront les entreprises à fournir des informations qui seront utiles aux investisseurs, mais aussi aux autres parties prenantes.

Rappelons que le rapport de gestion est un compte rendu qui doit obligatoirement accompagner les états financiers trimestriels et annuels déposés auprès des autorités en valeurs mobilières.

D’une façon générale, les investisseurs institutionnels veulent connaître la stratégie, les risques et la gestion des risques de l’entreprise en matière de changement climatique, le chiffre de ses émissions de gaz à effet de serre, les conséquences financières du changement climatique et les processus de gouvernance en rapport avec la question.

Les questions de changement climatique auront plus d’incidence sur certains secteurs d’activité et entreprises que sur d’autres.