Accueil » Centre de ressources » Articles archivés » Des conséquences surprenantes du vieillissement de la (...)

Des conséquences surprenantes du vieillissement de la population

  • noter cet article

dimanche 20 mai 2012, par Jean-Claude Cohen


Le vieillissement de la population peut avoir des conséquences surprenantes. Plusieurs organes de presse, dont Le Monde, ont relayé une étude du principal producteur nippon de couches, qui a révélé, début mai 2012, que les ventes de couches pour adultes avaient "légèrement surpassé" celles pour bébés pour l’exercice qui venait de se terminer. Il faut dire qu’au Japon, il y a déjà plus de 23% de seniors de plus de 65 ans, et qu’ils seront 40% en 2060 si les tendances démographiques actuelles en termes de natalité se maintiennent. Une autre conséquence, plus grave (encore que les couches soient une chose très sérieuse) du vieillissement démographique : l’Allemagne manquerait cruellement d’ingénieurs. D’après la fédération allemande des ingénieurs (VDI), il manquerait plus de 100000 ingénieurs en Allemagne, et la pénurie devrait s’accroître chaque année. Ainsi, en 2014, l’Allemagne formera 30000 ingénieurs de moins que de nouveaux postes offerts. L’Allemagne attirera vraisemblablement des ingénieurs des pays du Sud de l’Europe, qui ne trouvent pas toujours des emplois dans leurs pays respectifs. Autre évènement récent, et ô combien médiatisé : l’élection de François Hollande à la Présidence de la République serait due, selon Libération, à des causes ... démographiques. Mais ici, le vieillissement démographique, qui contribue à renforcer les votes à droite, n’a pas compensé un autre phénomène démographique, l’immigration, qui renforce plutôt les votes de gauche. Comme le souligne Libé, "Sans le vote des immigrés extra-européens naturalisés et de leurs enfants et petits-enfants nés français (leur pourcentage dans l’électorat est impossible à déterminer), le candidat socialiste aurait été difficilement élu président, étant donné le vieillissement de la population. "